«L’interdiction des moteurs à combustion écartée»

Nouvelle norme antipollution Euro 7

«L’interdiction des moteurs à combustion écartée»

12 avril 2021 upsa-agvs.ch – Hildegard Müller, présidente de l’association allemande de l’industrie automobile, estime que le renforcement prévu des prescriptions de l’UE sur les émissions de gaz d’échappement ne signera pas la fin des moteurs à combustion.

20210409_vda_artikelbild2.jpg
Source: Mercedes

pd. Le groupe d’experts de l’«Advisory Group on Vehicle Emission Standards» (AGVES) de la Commission européenne a présenté ses recommandations concernant la nouvelle norme antipollution Euro 7, plus stricte, qui devrait entrer en vigueur en 2025 au plus tôt. Et malgré des plafonds d’émissions abaissés et des procédures de test modifiées, elle ne devrait heureusement pas sonner le glas des moteurs à combustion. Hildegard Müller, présidente de l’association allemande de l’industrie automobile (VDA), a commenté: «Les plans présentés aujourd’hui au sujet de la nouvelle norme Euro 7 pour les voitures de tourisme montrent que la Commission européenne a accepté les limites de ce qui est techniquement faisable et renoncé à fixer des objectifs irréalisables. C’est bon signe pour les citoyens européens et pour la protection de l’environnement.» Elle estime que l’interdiction des moteurs à combustion est donc écartée.

Les plans précédemment soumis à la Commission européenne étaient techniquement irréalisables, ce qui a été explicitement confirmé lors de la réunion de l’AGVES d’aujourd’hui. Il n’est par exemple pas possible d’émettre aussi peu de polluants lors d’un démarrage en côte avec remorque qu’en circulant normalement sur des routes de campagne. Le nouveau système de mesure, qui devait initialement s’appliquer à toutes les conditions d’utilisation, aurait de facto entraîné la fin du moteur à combustion. La proposition de l’UE aurait empêché la mise sur le marché de la génération de voitures la plus récente et la plus propre. «La précédente mouture aurait fait reculer la protection du climat de plusieurs années», a expliqué Hildegard Müller.

Elle estime que le nouveau projet constitue un défi technique: «À première vue, les nouvelles valeurs envisagées pour la réduction des émissions polluantes sont 5 à 10 fois plus basses que dans la norme Euro 6. Elles se situent toujours à la limite de ce qui est techniquement faisable. Nous devons rester très vigilants pour éviter que la norme Euro 7 n’élimine les moteurs à combustion. D’un autre côté, la Commission européenne a aujourd’hui confirmé que ce n’est pas son but.» Si ses modalités sont fixées en conséquence, la nouvelle proposition de l’UE permettra à la plus récente et la plus propre des générations de voitures d’arriver sur le marché malgré tout. «Nous devons à présent faire progresser l’approvisionnement en e-carburants, des carburants de synthèse issus d’énergies renouvelables. Parce que le problème pour le climat n’est pas le type de motorisation, mais le carburant fossile», commente Hildegard Müller.

20210409_vda_artikelbild1.jpg
Source: Mercedes
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

10 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires