Le code d'honneur de l'UPSA porte ses fruits

Commerce d'occasion

Le code d'honneur de l'UPSA porte ses fruits

5 février 2024 agvs-upsa.ch - Pour les commerçants d'occasion, il vaut la peine d'être membre de l'UPSA. C'est également l'avis du "Beobachter", l'un des principaux magazines de consommateurs de Suisse. Ilir Pinto

2020_occasionsmarkt_istock_920x500.jpgSelon le "Beobachter", les commerçants d'occasion dignes de confiance sont ceux qui sont membres de l'UPSA. Photo : iStock

C'est ce qui ressort de l'article "Comment bien rouler avec sa voiture d'occasion" paru dans la dernière édition papier du "Beobachter" du 2 février 2024.

On y trouve des conseils sur ce à quoi il faut faire attention lors de l'achat d'une voiture d'occasion pour ne pas tomber dans les pièges des escrocs. Concernant la question de savoir à quel point un vendeur d'occasion est digne de confiance, le Beobachter affirme que "les membres de l'Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA) doivent remplir certaines normes minimales".

Le code d'honneur de l'UPSA porte donc ses fruits. Celui-ci sert de guide aux membres dans leurs relations avec les clients, les collaborateurs, les collègues de travail et l'environnement.

Le "Beobachter" est le plus grand conseiller et diffuseur d'informations pour les ménages suisses. Il contribue à éclairer le public sur des thèmes de consommation et de société et à contribuer à la formation de l'opinion.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

8 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires