Une minute d’attente est une perte d’argent

Les stations de lavage

Une minute d’attente est une perte d’argent

5 août 2022 agvs-upsa.ch –  Nick Eichenberger, responsable du secteur Stations de lavage chez KSU A-Technik AG à Wohlen (AG), nous parle de son nouveau quotidien professionnel. «Les idées ne manquent jamais», déclare-t-il. Il explique en outre pourquoi les installations de lavage représentent une activité lucrative pour les garagistes.

artikelbildeichenberger.jpg
Nick Eichenberger est le nouveau responsable des installations de lavage chez KSU A-Technik AG. Photos : médias de l’UPSA

mfi. Nouveau responsable des installations de lavage chez KSU depuis le 1er mars, Nick Eichenberger s’est rapidement familiarisé avec son domaine d’activité : «L’une de mes principales tâches est de préparer le terrain pour nos vendeurs et de les soutenir. En d’autres termes, je réponds aux questions techniques et j’essaie de coacher au mieux les collaborateurs afin de les aider dans leur travail quotidien.» Il envisage avec motivation les grands défis qui l’attendent. «Mon plus grand défi va consister à professionnaliser davantage le service existant et à l’adapter encore plus spécifiquement aux besoins des exploitants d’installations de lavage, des garagistes et de leurs clients», déclare- t-il. En effet, le service proposé par KSU dans le domaine des stations de lavage ne se limite pas à la vente de ces dernières. Depuis des années, un service à la clientèle opérant dans toute la Suisse et des techniciens de service internes s’occupent des tunnels de lavage et des installations de lavage en libre-service de tous ses clients. «Lorsqu’un élément ne fonctionne pas dans une station de lavage, il doit être réparé rapidement. Les clients finaux ne veulent pas attendre avant de pouvoir à nouveau laver leur voiture. De plus, chaque minute d’interruption de l’installation de lavage entraîne une perte d’argent pour son exploitant», explique M. Eichenberger.  

En revanche, le marché de la vente de nouvelles stations de lavage pour de nouveaux sites est plutôt restreint. Chaque année, à peine 20 nouvelles installations de lavage sont ouvertes dans toute la Suisse. «En d’autres termes, entre ici à Wohlen et Winterthour, il y a précisément une personne qui veut ouvrir une station de lavage», explique M. Eichenberger. Grâce à l’interconnexion existante et à la portée dont elle jouit déjà par le biais de ses autres services, KSU possède à cet égard un avantage décisif par rapport à la concurrence. Pendant et après l’entretien d’une installation, il est toujours possible d’échanger avec les clients et ainsi d’écouter leurs attentes et leurs exigences, affirme M. Eichenberger : «Nous échangeons régulièrement avec les propriétaires des installations et recueillons constamment leur feedback. Les clients sont très francs dans leurs retours et abordent directement les problèmes.» KSU peut ainsi répondre à ses propres exigences de qualité et s’améliorer en permanence. L’installation de lavage en libre-service «JetWash» développée par KSU est conçue pour répondre aux besoins des clients. Ces stations de lavage reposent sur le principe des installations de lavage Moog en libre-service. Leur avantage : la structure modulaire du coeur de l’installation permet aux techniciens de service de travailler rapidement et facilement sur le système et offre suffisamment d’espace pour l’intégration de futurs composants. L’acheteur de l’installation est ainsi assuré qu’il ne devra pas la remplacer complètement d’ici quelques années en raison de l’obsolescence de certains composants. 


artikelbildksu.jpg
La conception des modules permet une réparation et un montage simples des différents composants.

Un portique de lavage ou des places de lavage en libre-service dans un garage sont des investissements payants, estime M. Eichenberger. En effet, la rapidité et la rentabilité sont également essentielles pour les garagistes. «Financièrement, pouvoir laver la voiture d’un client sur place dans son garage plutôt que de devoir rouler 15 minutes pour se rendre dans une station de lavage extérieure n’est pas du tout la même chose», ajoute-t-il. Une station de lavage accessible au public et rattachée à un garage est en outre encore plus rentable, d’après le responsable de secteur : «Si le garagiste intègre une station de lavage publique dans son entreprise, il peut laver les véhicules des clients et dispose d’une source de revenus passive en dehors des heures d’ouverture. Les visiteurs passent ainsi du temps sur son site et regardent par exemple des véhicules en vente ou réfléchissent à une future prestation de l’atelier.» Ce qui est agréable dans le travail avec des installations de lavage de voitures, c’est que presque tout le monde est client et a un avis sur le lavage automobile. «Les idées ne manquent donc jamais.»  
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

18 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires