Précision de l’étalonnage

Ajustement des capteurs

Précision de l’étalonnage

13 mai 2024 agvs-upsa.ch – Le nombre de systèmes d’assistance à la conduite (SAC) ne cesse d’augmenter et la qualité de régulation des assistants numériques s’améliore. Les exigences posées aux professionnels de l’atelier pour ajuster les capteurs au véhicule augmentent donc également. Ce n’est que lorsque les capteurs SAC sont alignés sur l’axe géométrique de déplacement que les systèmes peuvent remplir leur fonction comme souhaité. Mais quelle est la précision de l’étalonnage ? Un aperçu. Andreas Senger


De plus en plus de systèmes d’assistance à la conduite SAC sont intégrés dans les véhicules modernes pour les assister ou sont mis en œuvre par le biais de nouveaux matériels et logiciels. Photo : Bosch

Les systèmes d’assistance à la conduite SAC sont devenus incontournables dans la technique automobile. Le nombre de dispositifs électroniques d’aide à la conduite ne cesse d’augmenter sur les nouveaux véhicules et la pénétration du marché est importante en raison de l’équipement minimum imposé par la loi. En conséquence, il est de plus en plus intéressant pour les petits garages de se procurer un outil de calibrage afin de recalibrer les systèmes en cas de changement de capteur ou de calculateur, d’abaissement ou de rehaussement d’un véhicule par modification du châssis, de remplacement du pare-brise ou de réparation après un accident.

Lors de l’étalonnage, on fait en principe la distinction entre le type statique et le type dynamique. L’étalonnage dynamique présente l’avantage qu’un capteur remplacé lors d’un tour d’essai s’adapte automatiquement aux paramètres environnementaux. Au moyen d’un testeur de diagnostic, différentes manœuvres de conduite sont en principe demandées et le logiciel corrige l’alignement géométrique de manière autonome lors du trajet d’étalonnage qui peut atteindre 30 km. Cet auto-ajustement n’est toutefois possible que dans les limites du système logiciel. Si, par exemple, l’image radar a été déformée par un accident mineur, le capteur ne peut plus se calibrer lui-même en raison du déréglage. En outre, les courses de calibrage dynamiques dépendent toujours des conditions météorologiques et ne sont donc pas toujours réalisables.

Les systèmes peuvent également procéder à l’étalonnage dynamique en continu et s’autocontrôler en cours de route grâce à la redondance. Par exemple, les images de la caméra frontale et les objets détectés par le radar/lidar frontal sont superposés dans la fusion des données des capteurs et leur plausibilité est contrôlée. Le système peut ainsi exclure ou du moins minimiser une mesure erronée et donc un comportement erroné des SAC.

Cliquez ici pour lire le rapport complet [PDF].
  
Tous les articles de Fokus Technik sont disponibles ici.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

5 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires